Actualité et conseils

Le cabinet KAANAPALI, enseigne Votre conseil RH, est désormais référencé par la DIRECCTE en tant que prestataire RH : En choisissant Votre conseil RH, vous pouvez bénéficier d’un financement de l’Etat.

De quoi s’agit-il ?

Les entreprises essentiellement concernées sont les PME de moins de 50 salariés et les TPE de moins de 10 salariés. Cependant  ce dispositif peut s’adresser à toute entreprise de moins de 300 salariés n’appartenant pas à un groupe.

Vous souhaitez professionnaliser votre gestion des ressources humaines et :

  • Vous avez besoin de réponses concrètes pour gérer au quotidien les questions en matière de RH.
  • Ou, vous souhaitez construire des outils et un plan d’actions partagé par les acteurs de l’entreprise (direction-salariés-représentants des salariés).
  • Ou vous souhaitez construire votre stratégie RH et mieux connaître les leviers à votre disposition, en lien avec votre stratégie et votre développement économique,

Vous pouvez solliciter un accompagnement personnalisé et adapté à vos besoins en ressources humaines cofinancé par l’Etat.

Durée de l’accompagnement et montant de l’aide

L’accompagnement est modulable selon vos besoins.
Vous pouvez bénéficier d’une prestation courte (de 1 à 10 jours d’intervention) ou longue (de 10 à 20 jours) sur une durée de 12 mois ne dépassant pas un maximum total de 30 jours d’intervention.

Le nombre de jours est fixé en lien avec la DIRECCTE (Direction régionale des Entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) sur proposition du consultant.

L’aide est fixée à un montant maximum de 15 000€ HT de financement public par entreprise.
Dans tous les cas la subvention de l’État prend en charge la moitié des frais liés au coût de la prestation, soit 50%.

Comment demander l’aide ?

Définissez votre besoin avec Votre conseil RH.
Vous pouvez aussi trouver ces informations auprès de la DIRECCTE dont vous dépendez géographiquement : Prestation de conseil en RH pour les TPE PME

Dispositions financières et versement de l’aide

  • Une avance de 30% maximum du montant prévisionnel de l’aide totale à l’issue de la phase de diagnostic ou sur production d’une fiche synthétique sur les axes et la durée de l’intervention;
  • Un éventuel paiement intermédiaire de 30% sur présentation par le prestataire d’un rapport d’étape ;
  • Le solde sera payé après réalisation du projet et après présentation et acceptation par l’Etat d’un compte rendu final quantitatif et financier et d’un document indiquant les préconisations et le plan d’actions co-construits avec l’entreprise.

La DIRECCTE verse à l’entreprise ou à l’organisme porteur la part du coût de la prestation correspondant à la prise en charge par l’Etat. L’entreprise s’acquittera directement du reste à charge du coût de la prestation auprès du consultant. L’entreprise pourra bénéficier de financements complémentaires notamment de son OPCA/OPCO ou de sa branche professionnelle ou de tout autre cofinanceur ayant conventionné avec la DIRECCTE ou avec la DGEFP.

Souvent considérée comme une contrainte par les entreprises, la gestion des ressources humaines constitue un levier de développement économique. C’est dans ce cadre que le Gouvernement a lancé la « prestation de Conseil RH pour les TPE-PME ». Cette prestation doit être assurée par des prestataires externes référencés par la DIRECCTE.
Quelques exemples d’actions :

  • Appui au processus de recrutement (définition des profils de poste, conduite de l’entretien de recrutement…)
  • Compréhension des coûts liés aux perturbations RH non maîtrisées (absentéisme…)
  • Conditions d’intégration des nouveaux arrivants construction de parcours professionnels pour les salariés (évolution, fidélisation, attractivité)
  • Processus d’élaboration du plan de formation
  • Gestion des âges et transmission des compétences
  • Professionnalisation de la fonction RH…
« Retour vers 'Actualité et conseils'